Chambres réverbérantes

Previous
Next

La solution optimale pour réaliser du champ fort pour les essais CEM

Les CRBM sont un moyen d’essais de compatibilité électromagnétique (CEM) d’immunité et d’émission pour les domaines automobile, militaire, aéronautique et civil. Elles permettent de réaliser des tests de perturbations rayonnées (CEM) en réponse aux exigences réglementaires et normatives dont MIL STD 461, DO 160, IEC/EN 61000-4-21, ISO11452-11 et aux normes automobiles.

En effet, les fabricants d’équipements électroniques de ces domaines sont confrontés à la question de la génération de champs forts électromagnétiques CW et impulsionnels sur des bandes de fréquences très larges.

En chambre anéchoïque, la génération de champs forts (>1000 V/m) nécessite des amplificateurs très puissants et donc coûteux. Certains niveaux de champs demeurent d’ailleurs parfois inatteignables dans cette configuration.

Pour remédier à cette difficulté, nous utilisons les Chambres Réverbérantes à Brassage de Modes (CRBM). Enceintes métalliques équipées d’un brasseur de modes, les CRBM ont la capacité de produire des champs forts (plusieurs centaines ou milliers de V/m) avec une puissance d’entrée optimisée. L’équipement sous test se trouve exposé à un rayonnement isotrope : les multiples réflexions des ondes incidentes génèrent un niveau de champ élevé en utilisant l’interférence constructive. L’environnement électromagnétique créé par ce brassage est statistiquement isotrope et homogène (avec les mêmes propriétés physiques, quelles que soient les directions et les positions) sur une rotation complète du brasseur.

Systèmes Bluetest

Modèles pour essais CEM

Fonctionnement des chambres réverbérantes

Les conditions de résonance de l’enceinte sont modifiées de façon aléatoire par brassage mécanique afin d’obtenir, dans un volume éloigné des parois, un champ considéré statistiquement uniforme. La rotation du brasseur modifie la distribution du champ dans la cavité, qui fonctionne alors comme un résonateur.

Plus la chambre est grande, plus la fréquence basse d’utilisation (LUF) sera faible. Les dimensions du brasseur sont liées aux dimensions de la CRBM et à la fréquence basse d’utilisation. En effet, le brasseur doit être suffisamment grand pour modifier la distribution du champ en basses fréquences.

Avantages d’une chambre réverbérante Siepel

  • La génération d’un champ élevé pour un coût limité avec des amplificateurs de faible/moyenne puissance ;
  • L’illumination d’un dispositif testé avec un rayonnement électromagnétique provenant de toutes les directions et polarisations ;
  • Gain de temps d’essais car toutes les faces de l’équipement sont testées ;
  • Enceinte faradisée hautes performances avec des panneaux à haute conductivité ;
  • Combiné à un brasseur unique extrêmement efficace et à une instrumentation complète, la garantie d’atteinte des performances requises ;
  • Une grande exhaustivité et une très bonne répétabilité ;
  • Technologie modulaire : permet de faire évoluer, démonter, transférer et/ou remonter la chambre réverbérante sans dégradation.

Avec 25 ans d’expérience et plus de 100 installations dans le monde, nous disposons d’une expertise dans la fourniture de solutions CRBM avec des engagements de performances.

Nous nous associons avec les meilleures entreprises du marché pour fournir des solutions complètes CRBM clé en main avec logiciel, amplificateurs et instrumentation.

Source : J. Rioult, IGE